16 Janvier 2012

Analyse Pire Cas - AP-10

Identifier et traiter les risques techniques

A. Objet

L'analyse pire cas d'un dispositif a pour but d'assurer que celui-ci fonctionnera correctement dans les conditions extrêmes d'utilisation qui lui sont spécifiées.

Elle permet d'évaluer les performances du dispositif lorsque celui-ci est soumis à l'existence simultanée des différentes conditions d'environnement et d'interface, généralement :

  • tolérance initiale de ses constituants,
  • vieillissement prévu de ses constituants pendant sa durée de vie,
  • températures extrêmes de fonctionnement,
  • dose de radiation accumulée pendant sa durée de vie,
  • variation extrême de ses sources d'alimentation,
  • variation extrême des signaux d'entrée,
  • variation extrême des charges en sortie.

 

L'analyse pire cas s'appuie sur les documents du RNC suivants : « RNC-CNES-Q-HB-30-502 Analyse pire cas », et « RNC-ECSS-Q-HB-30-01 Worst Case Analysis ».

B. Principes d'élaboration

L'analyse pire cas est réalisée pendant la conception, en principe en fin de phase B.

Elle porte sur des performances à garantir ou sur des paramètres dont le maintien dans une plage de fonctionnement a été jugé critique à l'issue d'une analyse de risque.

Pour chaque paramètre analysé, l'analyse pire cas consiste à déterminer le domaine de variation du paramètre (valeur minimale, valeur maximale) lorsque les variables dont il dépend évoluent chacune dans leur propre domaine de variation.

L'analyse requiert donc la connaissance :

  • de la relation qui lie le paramètre à ses variables,
  • de la relation qui lie chaque variable à l'environnement et aux interfaces.

 

Plusieurs méthodes permettent, à partir de ces relations de base, de déterminer les variations minimales et maximales du paramètre analysé :

  • la méthode des valeurs extrêmes,
  • la méthode de Monte-Carlo,
  • la méthode quadratique.

 

Si, après combinaison des valeurs extrêmes, le produit répond toujours aux spécifications, l'analyse est terminée.

Dans le cas contraire la méthode quadratique (moindres carrés) peut être utilisée pour affiner l'analyse.

La méthode de Monte Carlo permet de connaître la distribution statistique du paramètre entre ses valeurs minimales et maximales. Cette distribution est obtenue numériquement par tirage aléatoire des variables dont le paramètre dépend (les lois de distribution des variables doivent donc être connues).

Si, à l'issue de l'analyse, le produit ne satisfait pas aux exigences, des recommandations sont émises à destination de la conception.

Risques

RisquesDysfonctionnement en conditions extrêmes
 RecommandationsANALYSER LES VARIATIONS DE FONCTIONNEMENT DANS LES PIRES CONDITIONS
Analyse pire cas

 

Activités / documentation