16 Janvier 2012

Bonnes pratiques de conception

La branche ingénierie du RNC regroupe les standards contenant les bonnes pratiques, issues de l'expérience, en matière de conception/réalisation/validation d'équipements, instruments, sous-sytèmes des segments bord et sol des systèmes spatiaux.

Ces règles sont relatives, d'une part aux processus de développement, et d'autre part aux caractéristiques techniques des produits développés.

Ces standards sont organisés suivant les grands métiers (ou disciplines) de l'ingénierie : électrique, structure, thermique, mécanisme, propulsion, logiciel, automatique, opérations, ... (cf. figure ci-après) :

 

gns_fr_arborescence.jpg

 

Les exigences génériques d'un métier font l'objet d'un standard de niveau discipline qui lui-même appelle des standards plus spécialisés sur un processus, un type de produit, ou un composant/élément particulier. Des manuels (« handbooks ») viennent compléter ces standards. Ils ne contiennent pas d'exigences mais des éléments sur la mise en ouvre, l'utilisation, ou la justification des standards, ainsi que des recommandations relatives aux processus de développement et aux caractéristiques des produits.

Ces exigences génériques couvrent l'ensemble des développements possibles depuis le niveau équipement jusqu'au niveau système spatial. De ce fait, l'utilisation des standards du RNC, dont ceux de la branche ingénierie, sur un développement donné, nécessite l'adaptation (aussi appelé « tailoring » dans les standards ECSS) au contexte du projet, en fonction :

  • Du type de produit développé : équipement, instrument, sous-système, satellite, ...
  • Du niveau de risque toléré (résultat du compromis risque/coût sur le projet)
  • Du type d'orbite et de la durée de vie
  • ...

Cette adaptation doit être réalisée dans les phases amont du projet (phases A/B) par le maître d'oeuvre, pour établir la liste des standards applicables au développement et procéder au « tailoring » des exigences pour les standards retenus. Le RNC Ingénierie après tailoring est rendu applicable aux développements projet sous l'une des formes suivantes :

  • Sur certains projets, le maître d'ouvre produit un document unique (appelé General Design and Interface Requirement ou GDIR), résultat du tailoring des standards regroupant l'ensemble des exigences génériques applicables aux produits de niveau équipement/instrument. Ce document GDIR remplace alors l'ensemble des exigences de la branche ingénierie du RNC et facilite l'application du RNC à ce niveau ;
  • Sur d'autres projets, ces exigences génériques résultats du tailoring du RNC Ingénierie sont directement insérées dans la STB du produit à développer ;
  • Enfin, ceci constituant la forme la plus courante, les standards RNC Ingénierie sont rendus applicables au travers d'une matrice d'applicabilité référencée dans la STB.