16 Janvier 2012

Dossier de Contrôle des Interfaces - I-5

Décrire l'ensemble des interfaces du produit dans son environnement

A. Objet

Le Dossier de Contrôle des Interfaces (DCI) recense et décrit l'ensemble des interfaces entre le produit et le niveau supérieur.

Initié dès la phase B, il permet d'identifier les problèmes potentiels liés aux interfaces avec le client-satellite avant le démarrage du développement.

Il autorise ainsi une négociation très amont de ces interfaces.

En phase C/D, il donne un état descriptif des interfaces avant la livraison au client-satellite.

Le Dossier de Contrôle des Interfaces est un document essentiel.

Il constitue le passeport du produit.

Le Dossier de Contrôle des Interfaces s'appuie sur le document du RNC « RNC-CNES-E-HB-10-509 Contenu du Dossier de Contrôle des Interfaces (DCI) ».

B. Principes d'élaboration

Le DCI est élaboré à partir des spécifications du niveau supérieur par le responsable du produit.

Il est figé et formellement approuvé par les deux parties à la fin de la phase B. Il est ensuite géré en configuration.

Le DCI décrit les interfaces du produit pour les domaines suivants :

  • interfaces mécaniques,
  • interfaces thermiques,
  • interfaces électriques,
  • interfaces TM / TC,
  • interfaces Logiciels,
  • contraintes EMC,
  • contraintes de propreté,
  • interfaces de test.

 

C. Contenu type

Le plan qui suit est donné à titre indicatif. Le DCI pourra adopter une chronologie et un découpage différents en fonction des exigences du niveau supérieur.

1. Objet

Ce chapitre identifie et décrit précisément les interfaces gérées par le DCI.

Les procédures d'approbation (Par qui ? Quand ?), de modification et de gestion (éditions, révisions, diffusion, ...) y seront définies en référence au Plan de Gestion de la Documentation et de la configuration (cf. M-9).

2. Présentation du produit

Il s'agit d'une description détaillée du produit qui s'apparente aux informations données dans la « description générale » du Dossier de Définition.

Y seront indiqués :

  • les objectifs scientifiques,
  • la description de la coopération et la répartition des tâches,
  • les performances principales de l'instrument,
  • la description des principaux sous-ensembles.

 

3. Modes de fonctionnement

L'ensemble des modes de fonctionnement seront décrits ici assortis de leurs caractéristiques propres.

4. Interfaces mécaniques

4.1 Systèmes de coordonnées

Ce paragraphe indique le système de coordonnées (X, Y, Z) du produit par rapport aux axes de référence du niveau supérieur (satellite, lanceur, sonde, ...).

4.2 Description du concept mécanique

Le concept mécanique et les différents sous-ensembles mécaniques seront décrits et illustrés par des schémas.

4.3 Dimensions

Pour chaque couple de constituants en interface, un plan coté (plan d'interface mécanique) fait apparaître, si nécessaire :

  • dimensions hors tout (avec tolérances),
  • les états et les traitements de surface,
  • enveloppe géométrique des systèmes déployables,
  • trièdre de référence des axes,
  • points de fixation : position, entraxes, diamètres, tolérances,
  • planéité,
  • position du centre de gravité (avec tolérances),
  • spécifications de montage (couples de serrage, rondelles, type de frein, joints thermiques, etc.),
  • connecteurs (type, identification, position),
  • états de surface,
  • emplacement de l'étiquette de marquage.

 

Les autres caractéristiques internes (par exemple, les cotes internes) ne doivent pas apparaître sur ce plan.

4.4 Masse

Ce paragraphe est un tableau indiquant pour chaque sous-ensemble :

  • la masse maximum (ou masse estimée avec tolérance),
  • les limites exactes (ex : sans vis de fixation, avec couverture thermique).

 

4.5 Contraintes de positionnement et d'alignement

Ce sont les contraintes à respecter pour chaque sous-ensemble :

  • Contraintes de positionnement

 

Elles fixent la position d'un sous-ensemble par rapport à un autre ;

  • Contraintes d'alignement

 

Elles concernent :

  • la précision d'alignement absolue et/ou relative d'un élément par rapport à un autre (ex : instrument / satellite ; banc optique / système de balayage ; ...) ;
  • la précision demandée pour la mesure de ces alignements.

 

5. Interfaces Thermiques

Ce sont pour chaque sous-ensemble du produit :

  • Les températures limites
    • en stockage vol ou sol (élément hors tension),
    • à la mise sous tension,
    • en opération.
  • Les dissipations thermiques
    • Elles sont fournies en fonction des modes de fonctionnement (« on », « off », « stand-by », ...).
  • Les caractéristiques des contrôles thermiques actifs
    • températures limites,
    • type de contrôle thermique,
    • puissance nécessaire aux lignes de réchauffage.
  • Les caractéristiques thermiques
    • conduction à l'interface (avec le véhicule porteur par exemple),
    • surfaces et état de surface,
    • radiation : surfaces, coefficient d'absorption et d'émissivité,
    • capacité calorifique (J / kg / °K),
    • impédance des réchauffeurs.

 

6. Interfaces électriques

6.1 Schéma synoptique

Il indiquera toutes les interfaces électriques, y compris les redondances :

  • alimentation électrique : type d'alimentation (régulée, non régulée, chauffage), nombre de lignes pour chaque type ;
  • télémesure (TM) : type de TM (analogique, numérique, ...), nombre de TM de chaque type ;
  • télécommande (TC) : type de TC (relais, numérique, ...), nombre de TC de chaque type ;
  • lignes pyrotechniques : type et nombre de lignes « pyro » ;
  • isolation ;
  • autres interfaces : horloge, autres instruments, ...

 

6.2 Plan de câblage

Il s'agit d'un plan de câblage général où figurent le nom des câbles, des connecteurs, des équipements, ...

6.3 Liste de connecteurs

Pour chaque connecteur seront indiqués :

  • la localisation (ex : équipement A) ;
  • le nom du connecteur ;
  • le type (nom du fabricant + référence complète) ;
  • la fonction générale (ex : TM, alimentation ...) ;
  • le détrompage ;
  • la limite précise des fournitures respectives (ex : embase + capot de protection + saver) ;
  • le principe des reprises de blindage.

 

6.4 Fiches de câblage des connecteurs

Par connecteur et pour chaque broche seront précisés :

  • la référence du signal véhiculé (identique de chaque côté de l'interface),
  • le type de signal (analogique, numérique, puissance, RF, pyro, ...),
  • la forme du signal (période, rapport cyclique, valeur maximale, valeur minimale),
  • une représentation graphique pour les signaux complexes (rampe, modulation ...),
  • la catégorie (émetteur ou récepteur),
  • la référence du brochage sur le connecteur,
  • le schéma électrique du circuit d'interface.

 

6.5 Circuit des masses électriques

Un schéma indiquera comment sont reliés ou isolés les masses mécaniques, les 0 Volt primaires et secondaires, les blindages, ...

Les résistances de contact maximum y seront définies.

6.6 Puissance consommée

Pour chaque mode de fonctionnement et chaque ligne de puissance, la puissance moyenne consommée et la puissance crête, associée à la mesure du courant de démarrage, seront données.

6.7 Interfaces avec les initiateurs pyrotechniques

Définir, pour chaque initiateur :

  • le courant et la durée nominaux de mise à feu (ou donner des abaques I = f(Durée) pour plusieurs températures),
  • le courant et la durée minimum de mise à feu,
  • le courant de sécurité de non feu,
  • l'intensité du courant de test répétitif,
  • la résistance totale initiateur et câblage interne au produit objet du DCI,
  • la résistance d'isolement entre le filament et le boîtier de l'initiateur.

 

6.8 Autres interfaces électriques

Ce paragraphe définit toutes les autres interfaces électriques (horloge bord, autres instruments, ...).

7. Interfaces Télémesures / Télécommandes

Un tableau donnera pour chaque télémesure / télécommande :

  • le nom de l'information traitée,
  • son sigle ou identificateur,
  • le type de TM / TC,
  • l'adresse (si applicable),
  • le débit,
  • la cadence d'échantillonnage (canaux analogiques),
  • la structure des TM / TC digitales (contenu des différents mots),
  • la caractéristique du signal (niveau haut, niveau bas, temps de montée, synchro, ...).

 

8. Interfaces fluides

Ce chapitre concerne tous les fluides entre deux constituants (hydraulique et fluides de servitude). Pour chaque constituant en interface, il est précisé :

  • le type de fluide,
  • la référence de l'interface mécanique auquel il est rattaché,
  • la pression,
  • le débit,
  • les contraintes de propreté du fluide.

 

9. Interfaces Logiciels

Des précisions sont apportées sur les différents éléments d'interface avec le logiciel :

  • Commande
  • Surveillance (monitoring)
  • Gestion des données scientifiques
  • Archivage
  • Traitement
  • Stockage
  • Initialisation

 

10. Contraintes de stabilité et de pointage

Sont indiqués, pour chaque mode de fonctionnement :

  • la cible visée,
  • la précision de pointage,
  • la stabilité de pointage,
  • la durée de stabilité requise.

 

11. Contraintes de propreté au sol et en vol

Indication des contraintes de propreté pendant les différentes phases de vie des produits en vol et au sol.

12. Contraintes d'environnement électromagnétique

12.1 Contraintes de design

Ce sont les adaptations spécifiques au produit en réponse aux spécifications EMC générales du projet :

  • mise à la masse,
  • isolation,
  • câblage.

 

12.2 Caractéristiques EMC

Les caractéristiques EMC du produit sont les suivantes :

  • perturbations rayonnées,
  • perturbations conduites,
  • susceptibilité rayonnée,
  • susceptibilité conduite.

 

12.3 Contraites particulières

Elles consistent en des précautions particulières dues aux spécificités du produit :

  • protection contre les décharges électrostatiques,
  • utilisation de matériaux dangereux,
  • ...

 

13. Matières utilisées

Durée de péremption, dégazage, etc.

14. Profils de puissance et volume d'informations

Indication sur des diagrammes temporels des :

  • profils de puissance,
  • volume de données à transmettre pour chaque type de télémesure,
  • bilan fluidique (si applicable).

 

15. Interfaces de test

Ce sont les interfaces particulières, liées aux équipements de test

  • interfaces MGSE : montage mécaniques de test, ... ;
  • interfaces EGSE : interfaces avec le simulateur du satellite, équipements de contrôle de « bonne santé » ;
  • interfaces OGSE : cubes de référence, ...

 

Voir exemple d'interface en annexe 1 et 2

16. Cyclogrammes de fonctionnement

Indication, pour les différentes phases de vol, des cycles d'observation prévus, leur durée, leur périodicité, les contraintes opérationnelles sur les autres constituants, etc.

D. Annexes

1. Exemple type d'interfaces

GNS_FR_I5.jpg

 

2. Responsabilités de gestion des interfaces

GNS_FR_I5-1.jpg

 

Risques

RisquesIncompatibilité avec le véhicule porteur
 RecommandationsDECRIRE LES INTERFACES DU PRODUIT DANS SON ENVIRONNEMENT
Dossier de Contrôle des Interfaces (DCI)

 

Activités / documentation